Asti, une véritable capitale médiévale.

Asti, nichée sur la plaine du Tanaro, barrant la route pour la France ainsi que celle pour la plaine du Pô, fut pendant deux siècles la ville la plus riche d’Europe, premier véritable centre bancaire, avec les « casane » qui prêtaient des deniers aux rois et finançaient des guerres et des croisades. Asti, depuis 1095 est une Comune Libre, avec ses propres lois écrites sur le Codice Catenato (aujourd’hui conservé au Palazzo Mazzola) et une fière indépendance garantie par une armée redoutée et respectée par tous ses puissants voisins.

Asti qui, en 1275, courut le Palio autour des murs de la ville ennemie d’Alba pour la ridiculiser, faisant ainsi de cet évènement, la compétition la plus ancienne d’Italie.  Asti qui, pendant un siècle, fonde à ses frontières des villes-neuves, des centres marchands fortifiés exempts des droits féodaux mais liés à jamais à elle par un pacte de fidélité.Asti qui fait la guerre à Alba, puis à Chieri et s’oppose sans cesse, comme un mur infranchissable, aux ambitions du Marquisat du Monferrato, qui n’a jamais pu s’en emparer. Asti, ville romaine qui conserve l’identité de ses mémoires latines à partir de son saint patron, San Secondo, un soldat romain martyrisé. Asti, très ancien diocèse du IVe siècle qui s’étendait autrefois jusqu’à Ceva, dont l’évêque, très puissant, était le seul du Piémont méridional, avec ceux d’Alba et d’Acqui Terme. Asti, qui le 14 août 1342, tombe enfin, se soumettant aux Visconti et passant de main en main, de seigneur en seigneur Asti, cédée sans gloire comme une dot à Valentina Visconti, épouse promise d’un membre de la famille d’Orléans.

 A ceux qui marchent aujourd’hui dans les rues du centre, il semblera, en effet, que les nobles familles d’Asti, par leurs noms et leur fureur aveugle, quand tombe la nuit, revendiquent encore le « pouvoir » sur Asti et, à travers les tours et les palais, sous les loggias et les porches et les pierres séculaires, qu’ils murmurent encore leurs histoires.Mais leurs histoires et leurs palais sont toujours là, à découvrir. Faisons-le, ensemble en suivant 4 itinéraires dans la ville et pas seulement.

 

Pour télécharger la brochure Asti, Itinéraires Urbains veuillez cliquer ICI

Découvrez plus d'info sur Asti et ses monuments en visitant: